S'abonner à la revue
Retour
octobre 2018

Eqip

Formatech 2018, quatre événements en un

La convention Formatech qui rassemble les adhérents du groupement Eqip et leurs fournisseurs référencés s’est déroulée cette année les 4, 5 et 6 septembre dernier à Lille Grand Palais. Cet événement annuel rassemble en un seul lieu quatre types de rencontre complémentaires, quatre concepts que sont les rendez-vous inversés, un mini salon avec des stands de fournisseurs, des séances de formation et une soirée de gala délocalisée sur un site extérieur.

Réunissant tous les adhérents Eqip, soit un ensemble de quarante-trois sociétés appartenant à vingt-et-un groupes réalisant un chiffre d’affaires consolidé de 1,75 milliard d’euros (fin 2017), cette cinquième convention Formatech a accueilli 150 fournisseurs – soit environ 450 personnes – sur les quelque 200 référencés par le groupement. Ces fournisseurs ont participé au salon inversé où ils ont pu rencontrer les distributeurs à travers des rendez-vous d’une durée de 45 minutes planifiés en amont, l’occasion d’échanger dans un objectif de renforcement des relations commerciales ou de découverte mutuelle. Ils ont dans le même temps prodigué des séances de formation aux commerciaux de leurs revendeurs avec quarante salles à leur disposition, vingt-cinq ouvertes dans le centre de conférences et pour la première fois quinze aménagées à l’arrière de stands d’exposants. Cette solution de salles de formation attenantes aux stands, ici en test, sera possiblement validée pour les éditions suivantes, ce qui simplifiera l’organisation de la convention en ouvrant à Eqip un large panel de Parc des Expositions sur la France. Enfin, quatre-vingt-seize fournisseurs ont également choisi d’être présents dans la manifestation à travers un stand pour exposer physiquement leurs produits et rencontrer les équipes de leurs distributeurs.

Une organisation de haut niveau

En termes d’organisation, le choix du site, spacieux et bien éclairé, et son agencement sur un seul niveau avec l’espace buffet au centre, les stands fournisseurs placés autour en double rideau et enfin en périphérie les stands des distributeurs tournés vers l’extérieur a également concouru au succès de la convention. La partie buffet a favorisé les rencontres à tout moment, autour d’un café ou lors du déjeuner en appréciant une cuisine soignée. Les stands des fournisseurs étaient directement visibles et accessibles depuis l’espace central, avec un effort certain de mise en scène pour certains, les sociétés Stafa (design) et TSD Confection (originalité) ayant été distinguées pour leurs efforts lors de la réunion plénière. Quant aux loges des adhérents, abritées de tout brouhaha par leur emplacement et leur exposition, elles ont permis de tenir dans le calme les discussions les plus stratégiques. Enfin, hormis celles montées à l’arrière des stands de fournisseurs, les salles de formation étaient situées légèrement à l’écart, logées dans l’enceinte du bâtiment.

A noter qu’il n’y a maintenant plus aucune mention de Fedis ou Seba dans cette convention initiée par Fedis et conjointe aux deux partenaires depuis Nantes 2016. La fusion des deux groupements dans la structure Eqip est totalement achevée et selon Jean-Michel Decoux, son secrétaire général, la transition a même été réalisée plus vite que prévue. D’ailleurs, depuis le 1er janvier 2018, tous les salariés sont Eqip et tous les contrats signés le sont au nom d’Eqip, même si une cinquantaine est à périmètre Seba ou Fedis.

Réunion plénière centrée sur l’humain

L’après-midi de la deuxième journée s’est achevée sur une réunion plénière organisée dans l’auditorium du site avec en point d’orgue les discours des deux co-présidents Philippe Nantermoz et Eric Sétin, interventions basées sur la valeur des hommes et des femmes dans le métier de la quincaillerie. Fort d’un effectif total de 8 500 personnes, le réseau Eqip continue d’embaucher, près de 300 personnes en 2018 dont 150 commerciaux, et mène une politique où l’humain est considéré comme la première richesse ; comme le souligne Eric Sétin, « il faut être attentif à l’accomplissement de nos collaborateurs ». Ce thème est resté central tout au long de cette réunion plénière, lorsque Philippe Nantermoz a commenté sur scène un article paru dans le BBI 154 de juillet, lorsque l’ancien dirigeant du club d’entrepreneurs APM - Association Progrès du Management Stéphane André a témoigné de son expérience de sous-marinier, lorsque Cédric Angeli a présidé à la remise des diplômes de la première promotion du Campus Eqip. Cette assemblée a également permis à la direction d’Eqip de communiquer son optimisme pour l’avenir avec à l’appui la croissance de 7% enregistrée par le groupement sur les huit premiers mois de l’année 2018. Par contre, la reprise en août dernier de LTM par Sétin n’a pas été évoquée, mais elle était déjà de notoriété publique.

La soirée s’est terminée au Fort de Mons à Mons-en-Baroeul dans un cadre magnifique et sous un temps clément où chacun a pu se détendre – et se restaurer – après une journée qui fut longue et instructive.

L’année prochaine, la convention Eqip sera a priori organisée à Bordeaux ou à Lyon et aura ainsi en six éditions bouclé un tour de France complet pour aller à la rencontre de tous les commerciaux du réseau dans leur région d’activité. De fait, les 450 commerciaux de distributeurs Eqip présents sur Lille provenaient en majorité de la partie nord de la France comme ceux présents l’année dernière sur Marseille venaient en majeure partie de Provence Alpes Côte d’Azur.

Frédéric Bassigny

 

Organigramme Eqip

Sous la co-présidence de : Philippe Nantermoz (Legallais)
et Eric Sétin (Sétin)

Jean-Michel Decoux    Secrétaire général

Anne-Marie Bihel    Secrétaire générale adjointe

Nathalie Gourdol    Administratif (facturation, comptabilité

Noélie Fayard    Animation réseau et relations fournisseurs

Charlotte Laurent    Services généraux et réprocité fournisseurs     

Cédric Angeli    Direction Campus Eqip

Nouriya Maurice    adjointe de direction Campus Eqip

Une huitième personne à venir pour la gestion de la base de données qui sera construite sur la base de celle créée par Seba.

 

 

La première promotion du Campus Eqip

La convention Formatech 2018 a donné l’occasion au groupement Eqip, lors de sa réunion plénière, de remettre les diplômes CQP à la première promotion de son organisme de formation Campus certifié par l’état.

Mise en place par Cédric Angeli arrivé l’année dernière chez Eqip, l’école Campus a pour premier objectif de former les collaborateurs Eqip aux métiers de la vente. Dans un premier temps, fin 2017, la structure a été montée avec ce que cela implique en termes de gestion des obligations réglementaires et administratives et de création d’un premier programme de formation sur le métier de commercial itinérant.

Riche de 315 heures de contenu, celui-ci a été validé par l’OPCA des deux branches auxquelles sont rattachés les distributeurs Eqip avec cinq compétences à acquérir selon la Fédération du Commerce de Gros et huit selon L’Union des Industries de la Métallurgie (UIMM) qui a accordé la possibilité de délivrer son CQP aux adhérents de la convention collective de la Quincaillerie (la branche de la quincaillerie ne disposant pas de CQP), compétences qui au final se recoupent parfaitement.

Une fois ce préalable mis en place, cette première formation a été ouverte à candidatures et cinquante-six personnes ont été accueillies pour participer à cette session courant du début de l’année 2018 au 31 août 2018, 40% venant dans le cadre d’un recrutement et 60% en évolution de poste – sans compter deux remises à niveau. Organisée en alternance avec trois semaines en entreprise et une semaine de cours délivrés sur cinq sites en France, par des prestataires extérieurs à Paris, Lyon, Toulouse et Marseille et par le centre Afpia à Nantes Montaigu, cette formation a finalement été suivie par quarante-six stagiaires dont trente-huit ont in fine obtenu leur examen après un passage devant un jury indépendant, soit un beau taux de réussite de 82%.

Le bilan de cette première saison est très satisfaisant avec une participation forte des adhérents Eqip, qui ont joué le jeu, et un engagement des stagiaires qui s’est concrétisé par un fort taux de réussite à l’examen final. Toutefois, il reste beaucoup à faire et le Campus est amené à monter en puissance, ce qui s’est déjà traduit par l’embauche début septembre de Nouriya Maurice, auparavant en poste chez Intergros (OPCA du commerce B to B), qui vient épaulé Cédric Angeli dans sa tâche. Ainsi, il est prévu que les formations concernent également, dès cette deuxième année, les commerciaux sédentaires et les commerciaux comptoirs, ce qui demande la mise en place d’un tronc commun (formations techniques, base de la technique de commande, base de calculs commerciaux…) et de spécialisations par métier. Il est également prévu de bâtir des formations courtes sur des problématiques spécifiques, comme par exemple sur la logistique. Par ailleurs, d’une façon plus globale, un travail va être effectué en amont sur l’analyse des candidats pour mieux identifier ceux qui sont adaptés aux formation et minimiser ainsi les abandons en cours de cursus, et en aval avec des évaluations qui seront effectuées 6 mois, 1 an et 3 ans après la session.

Pour 2019, le programme de formation Campus débutera en novembre 2018 pour se terminer en juin 2019.

 

Les 5 majors des centres de formation

Lyon    Amélie Thoma (Trénois Decamps)

Marseille    Lory Montagnier (Balitrand)

Nantes    Charlie Vallet (Bailly Quaireau)

Paris    Dimitry Tarabay (Foussier)

Toulouse    Tanguy Mignon (Fedida)

Avant le traditionnel lancé de chapeaux des diplômés, les cinq stagiaires Campus sortis majors de chaque centre de formation ont eu les honneurs d’une présentation lors de réunion plénière de Formatech 2018. A noter également que trois entreprises ont été distinguées pour la qualité de leurs formations durant ce cursus, Dom, Festool et Sam Outillage.