S'abonner à la revue
Retour
juillet 2022

Eqip

Un leader au zénith

Leader de la distribution professionnelle en produits de quincaillerie du bâtiment, le groupement Eqip a connu plusieurs modifications importantes lors de ces trois dernières années avec d’un côté le départ de trois acteurs majeurs partis créer leur propre structure et de l’autre le rachat par l’un de ses adhérents, Mirwault, du réseau DomPro qu’il gère de façon indépendante. Au terme de ces mouvements, le groupement affiche pour 2021 un chiffre d’affaires de 1,6 million d’euros, auquel peut être rattaché les 200 Mε de DomPro si l’on veut raisonner selon un périmètre élargi.

Né de la fusion début 2018 des groupements Seba et Fedis (ex-ABCD), le groupement Eqip a brièvement constitué le pôle majeur du commerce quincaillerie en France en rassemblant en son sein l’essentiel des distributeurs d’importance de ce secteur, sans vouloir offenser les entreprises se situant en dehors de ce périmètre. Atteignant presque les 2 milliards d'euros de chiffre d’affaires consolidé fin 2019, il constituait une formidable force mais présentait au final, pour trois de ses plus importants adhérents, un problème d’hétérogénéité et de représentation entre ses membres. Ayant fait ce constat, les entreprises Legallais, Trenois Decamps et Setin, triumvirat pesant plus de 700 millions d’euros de vente et 126 agences, ont pris leurs responsabilités et ont annoncé leur départ du groupement fin 2020 avec une concrétisation officielle au 1er janvier 2021. 

Dans la foulée, le 18 janvier 2021, l’adhérent Mirwault a ratifié le rachat de la centrale DomPro par l’intermédiaire de sa filiale Formusson. Cette centrale, auparavant détenue par Adéo, est gérée de façon indépendante par rapport à Eqip et bénéficie d’ailleurs d’un article spécifique dans notre dossier sur la distribution professionnelle. Des synergies pourraient apparaitre entre les deux structures pour le référencement de fournisseurs, une hypothèse qui se concrétise à ce jour pour quelques fournisseurs seulement, les plans de vente des adhérents Eqip et DomPro étant relativement distincts du fait de leurs historiques respectifs. Après cette opération, Mirwault fait désormais partie des poids lourds du groupement aux côtés de Foussier, Lecot, Au Forum du Bâtiment et Quincaillerie Angles. A noter que cette dernière entreprise a racheté en 2021 la société Fedida, autre adhérent Eqip, et que Au Forum du Bâtiment avait acquis le distributeur Boutard avec ses quatre agences en octobre 2020.

Cette modification de périmètre a finalement été bien digérée par le groupement animé par Anne-Marie Bihel, secrétaire générale d’Eqip depuis le départ fin 2019 de Jean-Michel Decoux, aussi bien en termes d’organisation interne – Rik Lecot est resté seul président d’Eqip suite au départ de sa colistière Agnès Guery-Chandelier, présidente de DFC2, société sœur de Legallais – qu’au niveau des relations avec les fournisseurs qui n’ont montré aucune crainte quant au changement de configuration.

21% de croissance en 2021

Le redimensionnement d’Eqip s’est, hasard des circonstances, télescopé avec la crise du Covid qui a fortement perturbé l’activité économique de notre pays avec des impacts forts sur la distribution professionnelle. Toutefois, les difficultés ont été moindres dans le monde de l’artisanat et du bâtiment que dans celui de l’industrie et l’engagement des adhérents, les dirigeants comme leurs équipes, leur a permis de négocier ce moment délicat avec une relative bonne fortune. De fait, malgré les confinements, les couvre-feux, les précautions sanitaires, les quincailleries membres d’Eqip ont réussi sur le deuxième semestre de l’année 2020 à...

Veuillez vous identifier pour consulter la totalité de l'article.

Vous avez perdu votre n° d'abonné. N'hésitez pas à nous contacter.

Vous n’avez pas de n° d'abonné ?
Abonnez-vous pour bénéficier de nos revues et l'accès à l'intégralité des articles !