S'abonner à la revue
Retour
septembre 2018

Heco-Schrauben

Accord majeur avec SFS-Intec

Aujourd’hui dirigée par Stefan Hettich, membre de la quatrième génération de la famille du fondateur, le fabricant allemand de vis bois et béton Heco-Schrauben vient aujourd’hui de raffermir son partenariat avec la compagnie suisse SFS-Intec, une alliance qui lui permet notamment d’étendre sa gamme de vis techniques à des références auparavant exclusives à son associé helvétique.

Prenant sa source dans un atelier créé en 1988 à Schramberg (Forêt Noire) par Karl Hettich pour fabriquer des échappements d’horlogerie puis des ferrures pour meubles d’horloge, et à partir de 1936 des vis servant à leur montage, la société Heco-Schrauben est officiellement née en 1967 lorsque cette activité visserie fut séparée du groupe Franz Hettich KG. Adoptant la marque Heco en 1978 et son nom d’entreprise actuel en 2002, elle poursuit depuis lors son chemin en toute indépendance et réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 34 millions d’euros* sur le seul marché professionnel avec une part à l’export supérieure à 60% et une présence dans une quarantaine de pays, principalement européens. Ses trois premiers marchés, qui représentent 80% de son CA, sont d’abord l’Allemagne et Autriche, puis le Benelux puis la France, seul pays disposant d'une filiale propre – les autres pays sont gérés par des importateurs exclusifs qui peuvent utiliser le nom Heco. Cette filiale française, ouverte en 2004 en remplacement de deux commerciaux multicartes, réalise une chiffre d’affaires de 4 millions d’euros avec un effectif de sept collaborateurs ; son directeur commercial Thierry Constant, cinq commerciaux exclusifs et une personne à l’administration des ventes.

*hors production dédiée à SFS

Premier rapprochement avec SFS-Intec

Dans le cadre de son développement, Heco-Schrauben a connu plusieurs étapes importantes avec en premier lieu la construction de ses locaux administratifs et de production en 1971, et l’adoption de son nom de marque Heco en 1978 comme déjà indiqué plus haut. Plus récemment, en 2009, la firme allemande a implanté un site de production à Câmpia Turzii en Roumanie afin de pouvoir produire sous son cahier des charges et à des coûts concurrentiels certains produits basiques de sa gamme. En 2014, elle investit plus de 10 millions d’euros pour monter son nouveau centre logistique d’une capacité de 5 000 palettes et de 60 000 boîtages carton. En 2015, elle débute son partenariat avec SFS-Intec, groupe suisse d’envergure mondiale dans les techniques de fixation, un accord majeur pour l’entreprise allemande et déterminant pour son développement à venir.

51% du capital

En août 2015, le groupe SFS, qui désirait confier la fabrication de ses vis bois à un industriel reconnu, a choisi Heco-Schrauben comme partenaire. Il a transféré ses outils de production et parallèlement pris une participation minoritaire de 30% chez son nouvel allié par le biais d’une augmentation de capital. Suite à cette première phase qui s’est déroulée avec succès, les deux compagnies ont décidé d’intensifier leurs relations et le 17 avril 2018 a été ratifiée une nouvelle augmentation de capital portant à 51% la participation de SFS chez Heco-Schrauben avec prise d’effet au 1er juillet 2018. Parallèlement, Heco-Schrauben acquiert la possibilité de commercialiser auprès de ses clients des produits SFS, articles auparavant réservés à ce groupe pratiquant la vente directe, l’inverse étant également vrai afin d’étoffer les gammes des deux entreprises. Cet élargissement de la gamme se concrétise aujourd’hui par l’intégration dans la gamme Heco-Schrauben de quatre lignes de vis bois techniques SFS avec les références WS (broche autotaraudeuse), WR (vis de renforcement), SC-S (vis autoperceuse à ailettes) et WB (tige filetée de renforcement).    

Frédéric Bassigny

 

Un large éventail de services

Heco-Schrauben offre de nombreux services à ses clients distributeurs et aux utilisateurs finaux de ses produits, dans une logique visant à proposer, au-delà des vis, une solution globale de fixation. Ainsi, l’industriel allemand propose des tournées accompagnées avec ses revendeurs, des présentoirs et PLV, un catalogue en ligne incluant des QR codes menant à la chaîne YouTube de la marque ainsi que des liens vers les service Heco Data-View comprenant des informations techniques complémentaires, le logiciel de dimensionnement HCS. Aujourd’hui téléchargeable dans sa version 4.0, ce programme traduit en sept langues devrait donner lieu cette année à 35 000 pré-études sur lesquelles l’entreprise engage sa responsabilité – elle peut intervenir sur chantier le cas échéant. Chaque catégorie d’assemblage fait l’objet d’un module dédié, le plus utilisé étant celui dévolu au sarking. Par ailleurs, Heco-Schrauben possède une équipe de soutien technique (quatre personnes à Schramberg) qui réalise des calculs spécifiques sur demande et anime depuis 2007 son Academy qui reçoit quelque 800 personnes par an pour diverses formations techniques.

Nous pouvons également faire rentrer dans ce domaine des services le laboratoire d’essais mis en place par l’entreprise en 2015 qui lui permet d’effectuer en interne des tests qualité et d’homologation sur les vis béton auparavant confiés à d’autres centres. Initié par des essais sur béton non fissuré, ce laboratoire a progressivement intégré les tests sur  béton fissuré, béton fissuré flexible puis béton fissuré norme séisme. Son expertise a été récemment étendue au domaine du bois – un pont roulant a été installé pour les grandes pièces de construction des ossatures bois. Ce laboratoire, qui permet notamment de connaître dans le détail le comportement des fixations au cours des tests est d’un grande aide au développement des produits.

 

 

Un centre logistique à 5 transstockeurs

Construit en 2014 à Schramberg à proximité du siège social de la société, le nouveau centre logistique Heco-Schrauben est organisé en deux parties respectivement dédiées aux palettes (2 allées avec transstockeur, stockage sur 13 niveaux en double profondeur, 5 000 emplacements) et aux boîtages carton (3 allées avec transstockeur plus une quatrième possible, stockage sur 31 niveaux en triple profondeur, 58 500 emplacements). Ce centre réceptionne les marchandises issues des deux usines de production de l’entreprise de Schramberg et de Câmpia Turzii en Roumanie. Les produits sont directement dépalettisés pour un stockage unitaire des boîtages carton – chaque lot est identifié – ou laissés temporairement en palettes comme stock tampon ou pour des expéditions directement sous ce format. Dans ces deux parties, les articles sont placés de façon aléatoire avec un positionnement néanmoins optimisé en fonction de leurs taux de rotation pour limiter les déplacements des transstockeurs (des réorganisations en temps masqué). Ces transstockeurs intègrent un système de récupération d’énergie.

Pour la préparation des commandes, les cartons sont amenés devant les opérateurs qui exécutent leur tâche avec un système pick to light assisté par ordinateur (une lumière s’allume à endroit du prélèvement) dont la sécurité est renforcée par un système de pesage des colis. Vingt-quatre commandes peuvent être traitées simultanément sur quatre postes de préparation, avec quatre dimensions de conditionnements permettant de confectionner des palettes entières et une limitation à 16 kg des poids des colis.

Le chargement des camions s’effectue à travers cinq portes plus une sixième dédiée aux camionnettes.

 

Nouveautés 2018

La gamme Heco-Topix s’étoffe de vis dotées d’une large tête ronde d’un diamètre de 22,5 mm (contre 18 mm en standard), élargissement qui permet d’accroître la surface de serrage et d’absorber des charges plus élevées. Cette ligne spécifique Heco-Topix XL comporte des vis de ∅ 8 mm aux longueurs allant de 160 à 400 mm.

 

Déclinaison de sa vis béton Multi-Monti-plus (16 x 130 mm) lancée en 2016, la version SSK est dédiée à la fixation optimisée des étais. Elle possède en effet un cône sous tête qui permet de l’adapter aux différentes tailles de lumières pratiquées dans les étais pour laisser passer les vis de fixations. Elle peut ainsi être utilisée dans des trous de passage faisant de 17 à 23 mm de diamètre.

 

La vis Heco SC-S autoperceuse à ailettes est dédiée à la fixation de pièces de bois sur des éléments en acier ou aluminium. Elle comporte une pointe en acier au carbone qui perce le bois et le support métallique. Les ailettes placées derrière cette pointe servent à fraiser dans le bois un diamètre de trou légèrement supérieur à celui de la pointe pour laisser libre la dilatation du bois, et se détachent au contact du métal laissant la pointe continuer son ouvrage sans retenue. Enfin la tige inox A2 filetée de la vis vient tarauder la partie métallique percée par la pointe pour créer l’ancrage, celui-ci étant également opéré par la tête fraisée de la vis qui vient se noyer dans l’élément en bois. Cette vis SC-S est proposée dans les diamètres de 4,8 mm (longueurs de 42 et 72 mm empreinte PH-2) et 5,5 mm (55 et 75 mm empreinte T-30) pour des capacités de perçage maximales de 3 mm dans l’acier et 5 mm dans l’aluminium.

 

La vis Heco-WS est une broche autotaraudeuse non traversante utilisée pour sécuriser directement sur les chantiers, sans pré-perçage préalable, les assemblages tels les triangles de poutre, liaisons entre poutre principale et secondaires, pieds de poteau encastrés… Dotée d’une pointe de perçage spéciale, elle peut selon ses dimensions percer d’une à trois plaques de 5 mm d’épaisseur (ou au maximum une tôle de 10 mm d’épaisseur). Elle est ensuite noyée dans l’élément bois grâce à son filet sous tête pour réaliser l’assemblage final, et peut être retirée en cas de besoin. Cette vis WS ∅ 7 mm est proposée en neuf longueurs (1 plaque de 61 à 101 mm et élément bois de largeur maximale de 120 mm, 2 plaques de 121 à 141 mm et bois jusqu’à 160 mm, 3 plaques de 161 à 221 mm et bois jusqu’à 240 mm).

 

La vis Heco-WR de ∅ 13 à demi-pointe, filetage total et tête fraisée à empreinte T-50 est destinée à renforcer des constructions bois. Se posant sans pré-perçage, limitant l’éclatement du bois pour autoriser un faible espacement en chaque fixation et une faible distance au bord, cette vis possède un large domaine d’applications (renforts sur appui, plaques métalliques moisantes, liaisons poutres principales et secondaires, liaisons en traction transversale…). Elle est disponible dans les longueurs 400 à 1 000 mm et bénéficie du revêtement anticorrosion Durocoat.

 

La tige filetée Heco-WB à filet bois proposée dans la longueur unique de 3000 mm (mais découpable à façon) dans les diamètres 16 et 20 avec une résistance à la traction de 800 N/mm2 a comme fonction le renforcement des assemblages à la traction perpendiculaire – liaisons en traction transversale, renforcements d’affaiblissements, de poutres entaillées, etc. Cette tige sans tête galvanisée et zingué blanc est installée dans son trou pré-percé à l’aide d’une perceuse à couple élevé équipée d’une douille de vissage spécifique. Elle est noyée dans le support ce qui permet de bouchonner le trou de perçage.