S'abonner à la revue
Retour
juillet 2017

Makita

Les deux plates-formes 10,8 V CXT et 18 V

Pendant un mois jusqu’à début juillet, le fabricant d’outillages électroportatifs Makita a rencontré à travers un road show plus de 2 500 professionnels distributeurs pour expliquer l’évolution de ses gammes et notamment son développement sur les plates-formes 10,8 V CXT et 18 V, cette dernière appelée à s’étoffer fortement en machines 2x18 V.

Pour la troisième année de rang, le fabricant d’outillages électroportatifs Makita organise un road show pour présenter à ses clients ses nouveautés produits et ses axes de développement. Débuté les 7 et 8 juin dernier sur le site de son siège social français à Bussy St Georges (77), ce Makita Tour s’est poursuivi jusqu’au 6 juillet à raison de trois dates par semaine, avec à chaque fois deux équipes en action pour couvrir les parties Sud et Nord de la France.

Organisés dans des lieux sans connotation commerciale, ces rendez-vous ont accueilli une moyenne d’une centaine de revendeurs  (300 sur Bussy) qui ont pu échanger avec une équipe Makita composée de deux démonstrateurs, trois commerciaux outillage industrie et bâtiment, un commercial jardin et le responsable de région, avec parfois en appui Adrien Baudin, chef de produit et formateur Makita. Les professionnels invités ont pu découvrir à travers six pôles (fixation, béton, bois, métal, jardin et vie de chantier) un ensemble de machines en majorité commercialisées à partir de ce mois de juillet, certaines en septembre, et au-delà reprendre connaissance de la globalité de la gamme. Pour Makita, outre de créer du lien avec ses clients, cet événement revêt une grande importance en lui permettant de communiquer sur sa stratégie produits, notamment fondée sur la promotion de sa plate-forme renouvelée 10,8 V et de son offre 18 V étoffée aujourd’hui de nombreuses références 2x18 V, association de deux batteries portant la tension à 36 V.

Le concept 10,8 V

Commercialisant auparavant des outils sur accu baton 10,8 V d’ampérage 1,3 Ah, Makita a modifié l’année passée son approche sur ce segment de marché en sortant sur cette puissance ses premières machines alimentées par une batterie sur glissière proposée en 2 Ah et en 4 Ah. La marque japonaise propose ainsi deux options plus performantes répondant à des besoins en autonomie différents, avec toujours des temps de charge réduits en accord avec sa stratégie sur le sans-fil privilégiant cet aspect spécifique, à savoir 30 minutes pour le 2 Ah et 40 minutes pour le 4 Ah.

Cette année, Makita accélère sur le 10,8 V, technologie qui permet aujourd’hui de remplacer avantageusement des modèles d’hier faisant jusqu’à 14,4 V en offrant dans le même temps des machines d’une très grande compacité. Rassemblés dans la ligne CXT pour Compact eXtreme Technology, « ces outils professionnels qui tiennent dans la poche » pour reprendre les termes de Julian Soavi, responsable marketing Makita – et ceux de la communication de la marque qui pour cette gamme utilise l’image du couteau suisse – sont particulièrement adaptés au second œuvre et à la rénovation pour des professions comme les agenceurs, les électriciens, les plombiers, etc. Ils ne sont pas surdimensionnés pour leurs usages mais au contraire maniables et d’une grande légèreté tout en affichant des performances de haut niveau, marque généraliste premium oblige.

De cinq machines en 2016, cette ligne CXT à très fort potentiel s’enrichit cette année d’une vingtaine de nouveaux modèles donc cinq à moteur BL brushless. Précisons ici que ce moteur sans charbon, que l’on retrouvera dans d’autre machines évoquées dans cet article, est décliné par Makita dans une dizaine de versions pour répondre à différents besoins prioritaires (puissance, compacité, travail répétitif, précision avec contrôleur électronique intégré…).

Parmi les lancements 2017, plusieurs appareils sont particulièrement représentatifs des performances que l’on peut atteindre avec cette technologie avec en premier lieu le marteau perforateur SDS-plus 2 kg HR166DZ dédié aux petits perçages jusqu’à 16 mm, une machine légère (2kg) au corps fin qui peut travailler dans des espaces très étroits. L’éventail des nouveautés dans ces outils compacts comporte également une agrafeuse, un cloueur, une scie sauteuse, une scie circulaire carrelage, un oscillant multifonction, un découpeur universel, des clés à chocs à renvoi d’angle (emmanchement hexagonal femelle 1/4’’ ou carré 3/8’’)… et d’autres équipements comme une lampe, un ventilateur 3 vitesses et même de façon plus anecdotique un adaptateur pour recharger les smartphones.

L’essor du 2x18 V

A l’autre extrémité du spectre de puissance Makita déploie son système 2x18 V pour les machines demandant une forte énergie de fonctionnement, cette solution permettant d’obtenir dans le même temps un ampérage de 5 Ah, quand la solution précédente en une seule batterie 36 V était limitée à 2,6 Ah. Initié en 2014, le système 2x18 V trouve aujourd’hui son réel développement avec désormais une trentaine d’outils basés sur cette technologie d’alimentation en énergie, avec des batteries totalement compatibles avec la large plate-forme 18 V de la marque. « Cette universalité permet de faire le pont entre les différents univers que sont le bâtiment, l’industrie et le jardin » souligne Julian Soavi.

Dans cette gamme de machines sur batteries à usage intensif conçues comme aussi puissantes que des filaires, Makita a notamment sorti en cette mi-2017 une scie radiale pour la petite menuiserie, une scie sabre, et annonce pour la période allant de la rentrée jusqu’à début 2018, dates de sortie estimées, une scie plongeante de diamètre de lame de 165 mm, une meuleuse sans fil 230 mm au corps mince intégrant toutes les sécurités – anti kick-back, frein électrique, anti-redémarrage  interrupteur homme mort – et un perfo-burineur SDS-max 8 J d’une capacité de perçage de 40 mm au taux de vibration de 5m/s2.

La plate-forme 18 V et le filaire

Au-delà des familles 10,8 V et 2x18 V, cette dernière reprenant les batteries 18 V standard de la marque, Makita poursuit le développement de sa plate-forme principale en 18 V qui comprend désormais quelque 200 machines et qui continue de s’étoffer ; cette gamme bénéficiera d’une montée en performance l’année prochaine avec l’arrivée de batteries 6 Ah, au lieu de 5 Ah maximum aujourd’hui. Dans les nouveautés 2017, nous pouvons indiquer : la visseuse à chocs DT155 qui intègre un mode qui avec une pression maximum sur la gâchette enclenche un démarrage progressif avec une vitesse de rotation qui s’accroît jusqu’à un maximum lorsque la vis rentre en résistance, procédé qui assure un maintien optimal de la vis ; une affleureuse polyvalente pouvant recevoir quatre tables différentes pour réaliser des opérations d’affleurage, de chanfreinage, de défonçage et du travail déporté permettant de faire une gorge à 18 mm d’un coin ; un cloueur 23 Ga.

Par ailleurs, à côté du secteur sans-fil qui dépasse désormais les 50% du chiffre d’affaires de Makita France toutes familles confondues (donc avec le jardin), le  filaire reste un axe de développement important pour la marque japonaise qui présente plusieurs nouvelles machines sur ce segment. Il y ainsi l’évolution très intéressante dans le domaine de la coupe de fers à béton et tiges filetées avec la tronçonneuse DSC250 d’une capacité de coupe de 25 mm et d’un poids de seulement 4 kg qui se positionne comme une alternative intéressante aux cisailles hydrauliques, la ponceuses PO6000 qui possède également un mode polisseuse, la meuleuse GA9061 avec un équilibrage spécifique aux métiers du métal, une scie circulaire d’une capacité de coupe de 101 mm (disque de diamètre 270 mm).  Le fabricant  annonce également pour les prochains mois la mise sur le marché d’un perfo-burineur SDS-plus filaire 800 watts d’une capacité de 26 mm dans le béton doté de série d’un système d’aspiration adapté aux perçages muraux comme au plafond, avec possibilité d’utiliser des forets faisant jusqu’à 250 mm de longueur. Sur ce sujet de l’aspiration et de la protection de l’espace de travail Makita entend généraliser les systèmes de récupération de la poussière et sortira notamment en septembre prochain un carter enveloppant avec sortie aspirateur pour les meuleuses 230 mm à l’image de celui qui existe déjà pour les meuleuses 125 mm.    

FB

Vers l’aspiration autonome

 

 

 

 

 

Makita investit fortement depuis l’année dernière dans le secteur du nettoyage et de l’aspiration professionnelle. La marque promeut le développement  des équipements dorsaux en remplacement des aspirateurs avec traineau pour le nettoyage et la propreté des espaces, les balais aspirateurs sur batterie (une dizaine au catalogue), et même le robot autonome comme son DRC200 en 2x18 V d’une capacité de 2,5 litres qui peut suivre des trajectoires rectilignes comme aléatoires avec une autonomie de 500 m2 en balayage + aspiration et de 1 000 m2 en balayage seul. Makita sort d’autres aspirateurs plus conventionnels tels le modèle poussière 2x18 V DVC863LZ qui offre une cuve de 8 litres et l’eau et poussière VC4210LX avec cuve de 42 litres qui intègre un support coffre de rangement à son sommet, un trappe arrière pour changer le filtre très facilement, un décolmatage automatique par inversion de flux, un filtre de protection des parties électriques et électroniques… Cet équipement est asservi par fil à un outillage électroportatif, en attendant dans un développement futur, pas avant le second semestre 2018, que Makita sorte des modèles où cette connexion s’effectue par Bluetooth.

 

Communication en magasin

Makita entend gagne en visibilité dans les points de vente professionnels et a engagé depuis l’année dernière une refonte de ses outils de communication pour les magasins La marque a ainsi développé pour ses linéaires des joues qui encadrent des offres particulières, par exemple sa gamme sans fil ou sa ligne CXT, des magnets Nouveauté, des podiums pour mettre en avant ses produits avec notamment un double emploi présentant en même temps une veste chauffante ou ventilée et un aspirateur dorsal et un autre où la potence est directement fixée sur un robot nettoyeur qui circule dans l’espace de vente. Makita propose également cette année de nouveaux kakemonos destinés à promouvoir ses moteurs sans charbon BL, sa gamme 10,8 V CXT et sa plate-forme 18 V.

Tags : Makita