Continuité d’activité des distributeurs professionnels de l’approvisionnement du second oeuvre du bâtiment et de l’industrie

Paris, le 30 mars 2020

Dès la parution de l’Arrêté du 14 mars 2020 complété, portant sur diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19, les distributeurs professionnels de l’approvisionnement du second oeuvre du Bâtiment et de l’Industrie (adhérents des Fédérations FDME, Fnas, FFQ, FND) se sont organisés et ont mis en oeuvre des moyens exceptionnels dans un laps de temps extrêmement court pour s’adapter aux nouvelles dispositions gouvernementales et offrir une continuité de service auprès de leurs clients professionnels afin de leur permettre d’effectuer leurs opérations de maintenance et leurs chantiers.

C’est ainsi qu’une grande majorité des distributeurs professionnels de matériel électrique, génie climatique, sanitaire-chauffage-climatisation-canalisation, produits de quincaillerie-fournitures industrielles et de finition a redimensionné son mode de fonctionnement, dit mode « dégradé », pour permettre à ses clients professionnels de collecter le matériel au travers de drives ou de livraisons dans le strict respect des règles sanitaires.

Les cosignataires de ce communiqué soulignent que l’activité du secteur reste cependant fragile car dépendante de l’évolution timide et incertaine de la reprise des chantiers, de la demande des particuliers (à ce titre, l’INSEE indique dans sa note parue le 26 mars 2020, un effondrement de la demande des ménages de l’ordre de 90%), et des donneurs d’ordres.

Contacts :

FDME - 17 rue de l’Amiral Hamelin 75116 Paris - www.fdme.net - Roland Mongin - roland.mongin@fdme.net

Fnas - 17 rue de l’Amiral Hamelin 75116 Paris - www.fnas.fr - Rachel Chermain - rchermain@fnas.fr

FFQ - 75 boulevard Haussmann 75008 Paris - www.federation-quincaillerie.fr - Marie-Christine Delarbre - mcdelarbre@ffq-france.org

FND - 42 avenue Marceau 75008 Paris - www.federation-decoration.fr - Dorothee Bruchet - dorothee.bruchet@fndeco.fr

S'abonner à la revue
Retour
septembre 2019

Outilex

Des exportateurs  en terre stéphanoise

Lors de son Assemblée générale, en juillet dernier, Outilex a fait un point sur la saison écoulée et évoqué les actions collectives mises en place pour renforcer la performance de ses membres sur les marchés extérieurs. Du Maroc à la Scandinavie, les initiatives sont nombreuses, fruit de la volonté permanente de ces entreprises de partager leurs expériences.

L’assemblée générale d’Outilex est toujours, pour ses adhérents, un temps particulièrement fort en matière d’échanges et de convivialité. « La convivialité est naturellement de mise chez Outilex, c’est un socle qui fait avancer les échanges, les contacts... » confirme Méliné Duchamp, secrétaire générale d’Outilex. 

Rassemblant 22 fabricants français d’outillages et d’équipements, qui ont choisi de mettre en commun leurs compétences dans le domaine de l’export afin d’aborder efficacement les marchés internationaux, ce groupement d’exportateurs, présidé par Alain Camarca, s’est ainsi réuni à Saint-Etienne (42), les 4 et 5 juillet dernier pour faire un point sur la saison écoulée et évoquer les actions collectives à mener pour renforcer la performance de ses membres. Occasion aussi de découvrir concrètement le savoir-faire industriel de certains adhérents, à travers les visites d’entreprises qui ont ponctué ces deux jours.

Le 4 juillet, les 16 sociétés présentes (une vingtaine de sociétés représentées au total) ont effectivement eu l’opportunité de découvrir les ateliers des sociétés Séloron, spécialisée dans la fabrication de montures de scie à métaux, de vilebrequins à main et d’écrous, et Ledin, très réputée pour ses compas, mais dont le savoir-faire en mécanique globale associe le découpage, l’emboutissage, l’usinage et l’assemblage. Le lendemain, c’était au tour de Boehm, spécialisée dans la fabrication d’emporte-pièces circulaires, de leur ouvrir ses portes.

L’intervention d’un expert

Evidemment, l’assemblée générale est aussi un temps de bilan des actions déjà menées. Chaque réunion, organisée tout au long de l’année (huit par an), aborde une zone géographique spécifique, afin que les uns et les autres puissent faire un point approfondi des pays concernés et échanger ensemble quant au potentiel et aux contacts déjà à leur disposition, pour en faire bénéficier les autres. Bâtie donc à partir des informations fournies par les sociétés membres, la base des données Pays d’Outilex comprend aujourd’hui des contacts sur une cinquantaine de marchés étrangers. 

Par ailleurs, dans l’objectif d’apporter un maximum de réponses aux sociétés exportatrices, ces réunions abordent des sujets divers et variés, comme par exemple la distribution sur internet, les organismes de certification qualité, la logistique ou encore la question des logiciels graphiques... « Les logiciels de créations automatique de supports commerciaux peuvent être stratégiques pour travailler à l’export, ils permettent gain de temps, souplesse et économies… » ajoute Méliné Duchamp. « Ce sont des sujets très pragmatiques. L’idée, est la recherche de l’efficacité. » La présence d’un intervenant extérieur donne un éclairage précis sur le sujet, conférence qui génère aussi des débats et échanges d’expériences. L’Assemblée générale de juillet n’a pas dérogé à cette habitude : une avocate, spécialiste du RGPD (règlement général de la protection des données), est intervenue sur ce sujet et a donné aux uns et aux autres l’occasion de s’exprimer sur leurs avancées en la matière. 

Du Maroc à la Norvège

Au niveau des événements passés, plusieurs membres ont exposé en mars 2018 lors du salon Practical World, en Allemagne, sur un stand Outilex de plus de 200 m2. A chaque édition, l’expérience de Cologne étant jugée satisfaisante, elle sera renouvelée en 2020. De même, en octobre 2018, certains ont participé pour la première fois au salon FinnBuild, à Helsinki, en Finlande. Là encore, le bilan est positif et donnera lieu à une nouvelle participation en 2020. 

Par ailleurs, du 23 au 26 avril 2019, Outilex a mis sur pied une mission au Maroc. Ses membres ont organisé un salon dans un hôtel et rencontré, de façon individuelle, les principaux distributeurs marocains. « La demi-journée s’est transformée en une journée complète. Les participants étaient ravis. Ils ont eu de nombreux contacts intéressants. »

En octobre 2019, Outilex mettra cap sur la Norvège, avec une première participation au salon Bygg Reis Deg. « La Norvège est un pays dont le PIB par habitant est très élevé, cela laisse présager un bon potentiel. Et ce salon attire énormément de monde. »

Prochain rendez-vous, le Mondial du Bâtiment, à Paris-Nord Villepinte, du 4 au 8 novembre 2019, sur un stand collectif de 200 m2, qui réunira sept exposants – Dolex, Emile Peyron, IDMat, ING Fixations, L’Outil Parfait, Mabtools et Riss – avec une zone d’accueil conviviale ouverte aux exposants du pavillon Outilex et à leurs clients. 

Les clés de l’exportation

Ces actions sont mises en place en fonction des remontées des adhérents et de l’analyse des statistiques à l’export, réalisée par Méliné Duchamp suite à une étude auprès des membres. « L’objectif est d’avoir une meilleure visibilité des marchés abordés par les membres, sur leur approche à l’export et leurs opportunités de pays cible pour orienter nos actions et soutenir au mieux leur développement. » D’ailleurs, le poids des ventes à l’export des membres d’Outilex est plutôt stable, 16-17% en moyenne, sachant que selon les entreprises, ce taux varie de 6 à 80% ! Les exportations sont orientées principalement vers l’Europe et les Dom Tom. Ces statistiques permettent également d’établir un classement des meilleures performances de l’année et de délivrer les fameuses Clés de l’exportation, décernées en fonction de critères bien définis comme l’évolution d’une année sur l’autre, l’évolution sur trois ans, la proportion de l’export dans le CA global... Cette année, c’est L’Outil Parfait qui a été salué par une Clé d’Or pour ses performances 2018, suivi par Edma, clé d’argent, et ACF, clé de bronze. 

Agnès Richard

 

Tags : OutilexBoehm