S'abonner à la revue
Retour
mars 2019

CleanSpace Technology

Masques et demi-masques autonomes

Forte de son expertise en dispositifs médicaux à ventilation assistée, l’entreprise australienne CleanSpace Technologie, créée il y a dix ans, met sur le marché des solutions de protection respiratoire à usage professionnel. Les caractéristiques des masques de protection respiratoire de cette marque en font des appareils particulièrement innovants et différents des autres solutions disponibles sur le marché de la protection individuelle. 

Fonctionnant en pression positive (technologie AirSensit® contrôlant 100 fois par seconde la pression dans les masques), les masques CleansSafe sont équipés d’un moteur miniature à micro-turbines générant une ventilation de 220 l par minute empêchant l’humidité de se former, pour un plus grand confort de port, et délivrent l’air à la demande, pour assurer aux filtres une longévité renforcée. 

Autonomes grâce à leurs batteries rechargeables et équipés de systèmes d’alarme de batterie et de filtres, ces masques en matériau souple, un silicone non allergisant, sont compacts et légers (450 g pour la version demi-masque du CleanSpace2) et ne présentent aucun risque d’accrochage, le système fonctionnant sans tuyau ni ceinture. Le positionnement des cartouches de filtration à l’arrière de l’appareil garantit à l’utilisateur visibilité et confort, lequel est encore renforcé par l’existence d’une pièce protégeant la nuque et répartissant harmonieusement le poids de la protection. 

Les masques CleanSpace sont garantis deux ans et proposés avec un large choix de filtres TM3 à haute capacité adaptés aux risques divers (poussières, particules, fibres, vapeurs, gaz). Disponibles en plusieurs tailles et munis de systèmes d’ajustement, ils s’adaptent à toutes les morphologies et sont compatibles avec le port d’autres EPI.  

Ces masques ont été primés lors de différents salons professionnels dont celui d’Essen (Prix Best in Industry), Expoprotection à Paris (Trophée d’or) ou l’EIMA en Italie (Prix de l’innovation), au cours des cinq dernières années.