Continuité d’activité des distributeurs professionnels de l’approvisionnement du second oeuvre du bâtiment et de l’industrie

Paris, le 30 mars 2020

Dès la parution de l’Arrêté du 14 mars 2020 complété, portant sur diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19, les distributeurs professionnels de l’approvisionnement du second oeuvre du Bâtiment et de l’Industrie (adhérents des Fédérations FDME, Fnas, FFQ, FND) se sont organisés et ont mis en oeuvre des moyens exceptionnels dans un laps de temps extrêmement court pour s’adapter aux nouvelles dispositions gouvernementales et offrir une continuité de service auprès de leurs clients professionnels afin de leur permettre d’effectuer leurs opérations de maintenance et leurs chantiers.

C’est ainsi qu’une grande majorité des distributeurs professionnels de matériel électrique, génie climatique, sanitaire-chauffage-climatisation-canalisation, produits de quincaillerie-fournitures industrielles et de finition a redimensionné son mode de fonctionnement, dit mode « dégradé », pour permettre à ses clients professionnels de collecter le matériel au travers de drives ou de livraisons dans le strict respect des règles sanitaires.

Les cosignataires de ce communiqué soulignent que l’activité du secteur reste cependant fragile car dépendante de l’évolution timide et incertaine de la reprise des chantiers, de la demande des particuliers (à ce titre, l’INSEE indique dans sa note parue le 26 mars 2020, un effondrement de la demande des ménages de l’ordre de 90%), et des donneurs d’ordres.

Contacts :

FDME - 17 rue de l’Amiral Hamelin 75116 Paris - www.fdme.net - Roland Mongin - roland.mongin@fdme.net

Fnas - 17 rue de l’Amiral Hamelin 75116 Paris - www.fnas.fr - Rachel Chermain - rchermain@fnas.fr

FFQ - 75 boulevard Haussmann 75008 Paris - www.federation-quincaillerie.fr - Marie-Christine Delarbre - mcdelarbre@ffq-france.org

FND - 42 avenue Marceau 75008 Paris - www.federation-decoration.fr - Dorothee Bruchet - dorothee.bruchet@fndeco.fr

S'abonner à la revue
Retour
mars 2020

Abus

Expert de la sécurisation des biens

Spécialisé dans la sécurisation des biens depuis bientôt 100 ans avec à son catalogue des cadenas, des antivols, des cylindres et des protections de fenêtres, l’industriel allemand Abus poursuit sa croissance en investissant fortement sur dans ses équipements productifs ; une politique clairement  visible sur ses deux sites de Jahnsdorf (cylindres Pfaffenhain) et Rehe.

Fondée en 1924 à Wetter-Volmarstein, haut lieu du cadenas situé dans le land de la Hesse (110 km au nord de Francfort), la société Abus a commencé son existence comme nombre d’ateliers locaux en fabriquant cet article de sûreté. Habitée par une technicité et un esprit d’invention qui perdurent jusqu’à aujourd’hui, l’entreprise a traversé les décennies au cours desquelles ont émergé plusieurs produits emblématiques, dont le Diskus, cadenas rond créé en 1949 et toujours au catalogue. 

Dépassant son domaine originel, Abus a depuis les années 60 progressivement étendu son champ d’action sur une vision plus globale de la sécurisation en l’appliquant aux objets, à la maison et aux 2 roues, avec pour ces derniers une diversification réussie dans les casques de cyclistes. Dans le cadre de cette extension, la société a ouvert plusieurs sites de production et acquis en 2002 le fabricant de cylindres Pfaffenhain dont l’usine se trouve à Jahnsdorf, au sud de Leipzig.

Production essentiellement germanique

Pour servir ses différents marchés, Abus est ainsi aujourd’hui implanté sur cinq sites en Allemagne avec le siège social de Wetter qui abrite la logistique centralisée du groupe, des fabrications de cadenas et un centre de service pour les cylindres ; Rehe à 60 km à l’ouest de Wetter en charge de la production des protections pour fenêtres et portes, de cadenas et d’antivols pour deux-roues et qui accueille le centre R&D du groupe ; Jahnsdorf en ex-Allemagne de l’Est pour la fabrication des cylindres haut de gamme Pfaffenhain ; le Security-Center d’Affing (Augsburg) dédié à la vidéosurveillance, aux alarmes et au contrôle d’accès ; le Security-Center de Kiel spécialisé sur le développement des logiciels de gestion vidéo et des enregistreurs de vidéosurveillance. A ces implantations allemandes, il faut ajouter deux usines en Chine respectivement situées à Shenzhen pour des cadenas et des cylindres et Kaiping pour une partie de sa gamme d’antivols pour vélos et motos.

La compagnie Abus (August Bremicker Söhne KG), toujours familiale et aujourd’hui dirigée par Christian Bremicker et Ernst-August Bremicker, emploie 3 800 personnes de par le monde, dont 1 700 en Allemagne, et compte vingt-cinq filiales et une centaine de distributeurs à l’international, dont une filiale française en place depuis 2001 suite au rachat de l’importateur France Cadenas. Son chiffre d’affaires reste confidentiel.

Les cylindres Pfaffenhain

Dans les domaines d’expertise d’Abus, les cylindres représentent un secteur particulier. En effet, si l’entreprise est présente depuis près de cinquante ans sur le marché de la sécurité au foyer, il faudra finalement attendre 2002 et le rachat de la société Pfaffenhain pour qu’elle se positionne sur des équipements haut de gamme spécifiquement dédiés au monde professionnel. Cette acquisition stratégique lui a donné les bases dont elle avait besoin sur ce produit, ce qui lui a permis d’investir de façon conséquente et d’affirmer sa volonté de se positionner comme un acteur de référence sur le marché B to B du cylindre.

Pfaffenhain est une société de fabrication de cylindres qui fut créée en 1946, nationalisée en 1959 et privatisée en 1990 pour revenir entre les mains des héritiers du fondateur. Elle est intégrée au groupe Abus en 2002 mais reste indépendante jusqu’en 2008, date à laquelle elle prend l’appellation Abus Pfaffenhain GmbH. En 2011, de nouveaux bâtiments de production sont montés et en 2017 une extension dédiée au stockage est rajoutée. Parallèlement, le site monte en puissance avec un effectif qui flirte désormais avec les quatre cents employés quand ils n’étaient encore que deux cents il y a sept ans.

Une version Magnet pour le cylindre Bravus

Sur son site de...

Veuillez vous identifier pour consulter la totalité de l'article.

Vous avez perdu votre n° d'abonné. N'hésitez pas à nous contacter.

Vous n’avez pas de n° d'abonné ?
Abonnez-vous pour bénéficier de nos revues et l'accès à l'intégralité des articles !

Tags : Abus